ARM versus x86, késako ?

Si informatique n’est pas dans votre cursus, alors il est peu probable que vous ayez entendu parler de processeurs et surtout, de leurs architectures respectives. Et pourtant, c’est un critère très important lorsque vous choisissez votre matériel informatique.

En effet, si le processeur est le cœur d’un ordinateur, alors on pourrait comparer l’architecture à son esprit.  Sans rentrer dans les détails, l’architecture d’un ordinateur (ou tout autre appareil muni d’un processeur) est ce qui définit complètement l’éventail d’opérations qu’il est capable de réaliser. Contrairement à un système d’exploitation, e.g. Windows, macOS ou bien encore Ubuntu, un ordinateur ne peut pas changer d’architecture à moins de changer la plupart de ses composantes.

Mais pourquoi je parle de ça moi ? Ah oui, l’ARM.

L’architecture ARM (de l’anglais : Advanced RISC Machines) a été introduite en 1985. Mais celle dont je veux parler, l’ARM 64/32-bit, est bien plus récente (2011).

Y’a quoi d’intéressant dans cet ARM ?

Oh bah pas grand-chose. Il s’agit juste de puces assez puissantes pour, par exemple, jouer en VR sur votre petit téléphone ou bien encore, lancer Valorant sur un ordinateur portable sans devoir le munir d’un circuit de refroidissement digne d’une centrale nucléaire.

Les puces ARM étant nombreuses et toutes différentes, il ne serait pas juste de dire que toutes sont plus performantes que leur équivalent en x86 (une autre architecture, actuellement la plus populaire). Mais ce n’est qu’une question de temps.

D’ailleurs, si vous êtes l’heureux propriétaire d’un MacBook Air/Pro avec puce M1 ou M2, vous pourrez déjà constater l’écart colossal entre le rapport/prix de ce processeur et de celui de votre ancien ordinateur avec un processeur Intel (x86, )

Henri-Pierre Lefèbvre 24/11/2022 15:35

1 commentaire

Ou

L Armenien1920 02/03/2024 - 22:37

le technologie est-il apparue dans laboratoire Armenie ???? Lees letre ARM fon penser a ma pays.